Une cérémonie des voeux pitoyable

Une cérémonie des voeux pitoyable!!!

Que penser d’une cérémonie des voeux pitoyable sauf qu’elle était pitoyable!!! en effet cette cérémonie mérite d’être décodée selon deux prismes, le fond et la forme.

Sur la forme, deux fois moins de participants que d’habitude avec 80 personnes présentes au lieu de 150!!! (mais cela fait déjà 3 ans que le nombre de participants baisse).

La présence des élus? Le maire des Echelles et pendant un temps très court, la conseillère départementale et une maire vice-présidente de la communauté de communes, qui, toutes deux ont quitté la soirée avant le discours du maire pour …. rejoindre Saint Joseph de Rivière et sa cérémonie des voeux où les attendaient, outre une conseillère régionale et le président de la communauté de communes, trois autres vice-présidents de la communauté de communes et trois vice-présidents du parc naturel régional de Chartreuse.

Cela nous interroge sur la légitimité d’un maire qui s’effrite, s’étiole au fil des mois et des années… Aux voeux de Saint Pierre de Chartreuse, nous avions, outre le Préfet de l’Isère, une conseillère régionale, deux conseillers départementaux, le président de la communauté de communes, trois vice-présidents du Parc de Chartreuse.

A Saint Christophe sur Guiers, nous avions les deux conseillers départementaux, le président de la communauté de communes, cinq maires dont trois vice-présidents de la communauté de communes….. sans commentaires.

Beaucoup d’absences aussi au titre des associations, et autres forces vives vives de la commune…

Sur le fond, un contenu vide et à la limite de la propagande.

Rien à l’horizon, si ce n’est la station d’épuration initiée dans le mandat précédent et laborieusement mise en oeuvre sous la pression du Préfet de l’Isère.

Riv2Guiers n’existe plus, comme nous l’annonçons depuis longtemps. En effet, le seul « fait d’armes » se résume à la démolition de l’ancien garage Baude et cette année ce sera la démolition du site Samson. Comment peut-on appeler la démolition de bâtiments menaçants ruine, du nom d’un soi-disant équipement touristique? Comment peut-on démolir sans avoir un projet de reconstruction derrière? 

Maintenant on nous parle de réaménagement de la place centrale en 2019, de la construction de la halle en 2020 (année des élections ??!!) et quant à la rénovation et à l’agrandissement du gymnase, ils sont reportés aux calendes grecques comme le réaménagement du parc des sports. Comme nous l’annonçons depuis longtemps, Riv2Guiers est mort….. avant même d’être né!!!

Quoi d’autre?  Le préau à 135.000 euros sera construit enfin cette année; c’est tout!!!

Bien évidemment, aucun mot sur la pollution du réseau d’eau en juin dernier ni sur la réforme des rythmes scolaires, ni sur l’abandon du projet de nouvelle cantine, ni sur les travaux de la place du 11 novembre qui n’ont absolument pas résolu les problèmes de sécurité, ni sur  l’abandon de la dépollution de la papeterie, ni sur les excellents résultats de Rivier’Alp qui fait économiser 30.000 euros chaque année à la commune, car le déficit de la piscine municipale était de 35.000 euros.

Les deux pages de critiques et de dénigrement de la communauté de communes, de son président, du syndicat des sports, de son président du discours des voeux de 2017, ont été remplacées cette année par deux pages de « pommade » à tous les guiérois.

Cette propagande, ce sont les remerciements très appuyés du maire aux agents communaux, aux bénévoles, aux entrepreneurs, à tous les guiérois qu’il nomme sans même les connaitre, dans une démarche très démagogique qui ressemble beaucoup à une préparation des élections de 2020….