Le maire ne répond plus

le maire ne répond plus

Le maire ne répond plus à nos mails!!

Non, le maire ne répond plus à nos mails, nouvel exemple de déni de démocratie et de respect de ceux qui ont un avis différent du sien.

Nous avons interpellé le maire, en fin d’année, sur trois sujets: les rythmes scolaires, la dérive financière de la banque alimentaire et la commission économie.

Sur les rythmes scolaires, nous avons demandé au maire de mettre à l’ordre du jour d’un conseil municipal une délibération sur le positionnement du conseil municipal sur ce sujet: retour aux 4 jours hebdomadaires comme le souhaitent les parents ou maintien des 4 jours et demi. Nous avons été partiellement entendu puisque le sujet a été mis à l’ordre du jour du conseil municipal du 8 janvier sur lequel nous reviendrons, mais sans délibération.

Pourquoi pas de délibération? Parce que ce n’est pas obligatoire dit le maire, mais nous lui répondons que c’est un argument clé pour obtenir la dérogation de l’inspection d’académie….. mais comme le maire est « Contre » le retour aux quatre jours, il continue à trainer des pieds.

Le deuxième sujet concerne la banque alimentaire qui est gérée à Saint Laurent du Pont au niveau des communes de l’ancien canton de Saint Laurent du Pont. Ce service social mutualisé a des coûts qui explosent car le nombre de bénéficiaires a fortement augmenté ….. sur Entre Deux Guiers. Il s’agit d’un fait qui a peut-être des justifications que nous ne pouvons vérifier car la gestion du CCAS est très opaque, mais alors que la commune assume les conséquences de cette hausse des coûts dont elle est à l’origine.

Mais non!! Ce serait trop simple!! Pierre Baffert veut partager ce surcoût avec les autres communes « au titre de la solidarité »; mais tout le monde sait très bien que pour Pierre Baffert, la solidarité ne fonctionne que lorsqu’elle est à son avantage, et donc les autres communes refusent!

Troisième et dernier sujet qui explique sans doute encore plus que les deux précédents pour le maire ne répond plus, concerne la demande que nous avons formulé trois fois au premier adjoint, Raphaël Maisonnier de réunir la commission économique dont il a la charge.

Aucune réponse à cette demande; le maire annonce maintenant que l’économie n’est plus de la compétence communale. Nous avons rappelé à Pierre Baffert le contenu de l’arrêté de délégation qu’il a pris en 2014 et qui explique au sujet de Raphaël Maisonnier: « Il est ainsi un interlocuteur privilégié des acteurs économiques et assurera, à ce titre, les fonctions et missions relatives au développement économique et à la vie associative sur le territoire communal. Cette délégation autorise Raphaël MAISONNIER à assurer le suivi des dossiers relatifs au réaménagement du site de la Papèterie, au projet de microcentrale hydroélectrique et de tout autre projet afférent aux domaines économique, touristique et associatif. »

Nous savons que le réaménagement du site de la papeterie n’a pas avancé et que le projet de micro centrale électrique a été abandonné!

Nous avons donc demandé au maire quelles étaient attributions de Raphaël Maisonnier qui touche des indemnités à hauteur de plus de 400 euros par mois soit  30.000 euros sur six ans!!! Et tout çà pour 2 réunions de la commission économie??!!

Nous vous invitons à lire cet échange de mails: Re Sollicitation des élus de la liste Des Gens et Des Projets_2_1