NON au budget 2018 d’Entre Deux Guiers

NON au budget 2018 d’Entre Deux Guiers

Pourquoi disons-nous NON au budget 2018 d’Entre Deux Guiers?Tout d’abord parce que nous doutons de la sincérité de ce budget et de la rigueur de tenue de la comptabilité communale; en effet on nous a annoncé que 40.000 euros de factures de 2017 n’avaient pas été payées dans les temps et quelles seraient payées en 2018.

Dans cette somme de 40.000 euros, un montant important concerne une délibération prise en juin 2017. Comment se fait-il que l’on découvre le problème en mars 2018? Qui nous garantit qu’il n’y a pas d’autres factures impayées qui trainent dans un tiroir?

Dans ces conditions comment savoir où nous en sommes? Comment savoir le nombre de « cadavres » qui se cachent dans les placards et tiroirs de la commune?

Rentrons un peu dans le détail de ce budget:

  • Un décalage annoncé de 40.000 euros de factures de 2017 sur 2018.
  • Des frais de gestion en hausse de 32% dont on nous dit qu’ils ne seront pas dépensés. Mais alors pourquoi prévoir 125.000 euros de plus qu’en 2017?
  • Des frais de personnel stables par rapport à 2017 mais qui ont augmenté de 100.000 euros par an depuis le début de ce mandat!!
  • Des subventions aux associations en baisse de 20% depuis le début du mandat!!
  • Aucune augmentation de la participation au Syndicat Intercommunal des sports pour prévoir les travaux de rénovation et d’agrandissement du gymnase ou la réhabilitation de la piscine.

Sur le plan des investissements, et alors que cette municipalité n’a investi, pour l’avenir de la commune, que 1 million d’euros sur les 4 premières années du mandat contre 2 millions dans le mandat précédent, on nous annonce:

  • L’éternel préau qui est passé de 86.000 euros à 111.000 euros puis à 136.000 euros et qui arrive aujourd’hui à 157.000 euros !! Pour un toit et 4 pieds!!
    • On nous annonce qu’il y aurait de nouveaux problèmes techniques qui reporterait la fin des travaux à la Toussaint avec des travaux réalisés en partie pendant l’année scolaire avec tous les risques auxquels seront exposés nos enfants dans la cour.
    • Comme les subventions ont été demandées à l’état sur un investissement de 111.000 euros et au département sur un montant de 136.000 euros, la commune a perdu 13.783 euros supplémentaires de subventions….. payés par nos impôts!!!
  • Le fantasme Riv’2Guiers avec un investissement annoncé de 490.000 euros cette année..qui ne sera pas réalisé!!
    • La démolition du site Samson ne pourra déjà plus être réalisé avant la fin de l’année car nous arrivons déjà au tiers de l’année et que le permis de démolir n’a pas été déposé et que l’instruction totale prend environ 6 mois et que le conseil municipal n’a toujours pas autorisé le maire à déposer le permis de démolir.
    • La direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) que nous avons contacté n’est pas au courant de ce projet qui concerne la démolition d’un garage qui doit peut-être faire l’objet d’une étude environnementale et obligatoirement d’un diagnostic amiante et d’un diagnostic de gestion des déchets.
    • Le financement de ce fantasme n’est pas assuré et nous n’obtenons aucune réponse ni sur son coût réel ni sur son montage financier: pourquoi avoir demandé une subvention sur un projet à 365.000 euros au département, 750.000 euros à la Région, 1.137.000 euros à l’Etat?
    • Cette opacité ou cette dérive se traduit par une extrême méfiance des financeurs: l’Etat n’a pour l’instant prévu aucune subvention, la Région a acte 45.000 euros sous réserve que les travaux démarrent avant fin 2019 et le département à planifié 40.000 euros au lieu des 66.000 euros demandés par la commune et a planifié cette somme en 2021!!! (cette décision du département s’explique sans doute par la perte par la commune d’une subvention de 7.000 euros l’an dernier).
  • Le transfert de la « ZAE du Moulin Neuf » à la communauté de communes n’a pas eu lieu!!
    • Contrairement à ce que le Maire a essayé de faire croire à ses co-listiers, il a été obligé de reconnaitre que la délibération de transfert de cette « zone » inventée par Pierre Baffert n’avait pas eu lieu, qu’il n’y avait aucune ressource financière pour la commune. Nous pouvons également affirmé que la gestion désastreuse de ce dossier par le Maire va couter très cher aux contribuables Guiérois qui vont très prochainement devoir assumer la mise en sécurité de ce site industriel.
  • la vente des terrains du cimetière n’a pas été prévu dans les recettes:
    • Nous reviendrons très prochainement sur ce dossier scandaleux!!

Sur le budget de l’eau et de l’assainissement nous nous sommes abstenus parce que:

  • Pierre Baffert n’a pas la carrure pour gérer le dossier de la station d’épuration intercommunale qui a été relancé par le Maire des Echelles suite à la pression des Préfets des deux départements et de la communauté de communes.
  • Le financement est incertain car le Maire n’a pas pris une délibération qui risque de priver la commune d’une subvention communale de 1 Million d’euros!!
  • les tarifs de l’assainissement ont augmenté de 40% et ceux de l’eau de 5%. la mauvaise nouvelle arrivera en fin d’année dans les boites aux lettres
  • le budget prévoit 5 millions d’euros d’investissements alors que les travaux ne débuteront qu’en fin d’année 
  • Sur le fonctionnement, le Maire va payer l’eau nécessaire à la protection incendie de la zone industrielle et de la distillerie Chartreuse malgré ses affirmations que cette responsabilité communale ne serait pas assumée par la commune mais par la communauté de communes!!
    • C’est normal mais alors pourquoi avoir joué au « c’est moi qui décide »?