Explosion de la dette de la commune

Explosion de la dette de la commune!

Nous avons reçu dans notre boite aux lettres, avec l’Entre Deux Guiers Infos, un supplément « Finances » annonçant une baisse de la dette communale de 830.000 euros en 2013 à 616.000 euros en 2018 et nous nous affirmons que nous assistons à une explosion de la dette de la commune!

Ces chiffres sont-ils exacts? OUI

Comment ces chiffres s’expliquent-ils? Très simplement, ils démontrent que la municipalité actuelle n’a réalisé aucun investissement depuis le début du mandat et comme tous les ans la commune rembourse les annuités d’emprunt sans emprunter, la dette baisse. Normal.

Pourquoi alors ce slogan « Explosion de la dette de la commune »? Parce que, comme le maire l’a annoncé en conseil municipal, la commune va emprunter 870.000 euros pour la réalisation des travaux de la station d’épuration et donc en additionnant les 2 chiffres, nous arrivons à une dette fin 2018 ou début 2019 de 1.486.000 euros de dette communale donc une explosion de la dette de la commune!! Soit une hausse de 79% de la dette par rapport à 2013 dernière année du mandat précédent!!

Cet investissement est-il nécessaire? Oui la station d’épuration est une nécessité et une obligation en terme d’hygiène et de préservation de notre environnement et de la qualité des eaux du Guiers en particulier.

Aurait-on pu faire autrement? OUI et là réside la faute politique majeure de Pierre Baffert. Nous avions négocié dans le mandat précédent la constitution d’un syndicat pour gérer cette station d’épuration. L’intérêt d’un syndicat, c’est que le syndicat emprunte et les 5 communes sont solidairement garantes de cet emprunt. Le maire qui a délibérément entravé la réalisation de ce projet a contraint le Préfet à prendre deux décisions: Interdire tous permis de construire sur la commune et supprimer la possibilité de créer un syndicat.

Cette faute politique impacte  fortement la dette communale et la crédibilité de la commune vis à vis des banques pour des investissements futurs.

Toujours sur le sujet des finances, vous pourrez constater en lisant ce document « Finances », sur la première page, que le Maire se vante de « contenir les dépenses de fonctionnement à 1.319.354 euros et sur la seconde page, il annonce des dépenses de fonctionnement pour 2018 de 1.535.269 euros soit une hausse de 16,4% et un supplément de 216.000 euros!!! Extraordinaire!! Non seulement le maire gère très mal la commune mais en plus il prend les Guiérois pour des imbéciles.

Quant au dernier conseil municipal, rien de bien important à part un renoncement du maire sur le dossier de la Poste qui disparaitra en 2019 et sera remplacée par une agence postale. Après le départ des pompiers et du médecin du village, c’est un troisième service public qui disparait en 4 ans de gestion communale de Pierre Baffert. Seule éclaircie, le retour du Bébébus; sous la pression de certains de ses élus et de nombreux Guiérois, Pierre Baffert a fini par accepter la convention avec la communauté de communes pour accueillir cette garderie ambulante sur la commune après trois ans d’absence.

Et puis en bouquet final, le dernier fantasme de Pierre Baffert, la réalisation d’un éco-musée du bois… Un groupe travaille sur le projet depuis septembre 2017. mais toujours aucune réponse sur le lieu, le bâtiment qui accueillerait ce musée, le budget: combien, qui paie, l’investissement, le fonctionnement… Mystère!! Pierre Baffert essaie de téléguider une association qui conduirait ce projet, mais aucune des personnes contactées pour faire partie du bureau de cette association ne veut conduire un projet mort-né manipulé par Pierre Baffert!!! Le lancement de cette association, prévu fin mai, est déjà repoussé au mois de septembre…

Pour montrer que son projet avance, Pierre Baffert annonce la présence de l’association La Passion du Bois à la fête artisanale du 14 Juillet (ce qui existait déjà dans le mandat précédent) et une manifestation à l’occasion des journées du patrimoine… à suivre!! 

Bref une nouvelle gesticulation stérile qui rappelle le projet mort-né de Riv’2Guiers!!!

Enfin « pour rire », une nouvelle infraction routière du personnel communal; moins grave cette fois-ci que le stationnement sur une place pour handicapés, mais quand on ajoute les deux infractions cela fait 135 € + 35 €!! Pour un maire qui prétend travailler sur les économies, nous nous appelons cela du gaspillage!!