La manipulation pour masquer l’incompétence

Riv2Guiers

La manipulation pour masquer l’incompétence.

Le dernier bulletin municipal s’ouvre sur un édito du Maire qui a dû en faire sourire plus d’un !! En effet, il ose écrire « la réalisation du projet Riv’2Guiers est étonnement rapide car son origine ne date que de 2015 » !! Et nous nous affirmons : la manipulation pour masquer l’incompétence.

Sur quoi s’appuie cette allégation ? le Maire compare ce projet à d’autres projets comme Rivier’Alp, la Station d’épuration, Champ Perroud.

Et bien allons y comparons :

  • 8 ans pour que la réalisation de Rivier’Alp se concrétise ? Exact ! Pour un projet sur plusieurs hectares incluant le déménagement d’une entreprise, la démolition d’une usine, la réalisation d’un parc de plusieurs hectares avec plaine de jeux, sentiers de promenades, véloroutes, un parking pour plus de 80 voitures, la construction d’un office de tourisme et la création d’un plan d’eau écologique. Alors oui, 8 ans avant la première baignade c’est long mais le projet était d’ampleur.
  • 10 ans pour la rénovation de la station d’épuration du Moulin neuf ? Ce sera bien plus car le premier coup de pioche n’a toujours pas été donné !!! Mais pour être plus précis, il aura fallu trois ans à notre équipe pour préparer ce travail avec les autres communes avec la création d’un syndicat, il aura fallu deux mois à Pierre Baffert pour mettre le projet par terre. Une volonté de faire avorter un projet uniquement parce qu’il « n’était pas bon puisque fait par d’autres ». Un blocage qui a duré trois ans et un projet qui a redémarré après que le Préfet ait sifflé la fin de la récréation en interdisant au maire d’octroyer tout permis de construire tant que le projet ne serait pas relancé.
  • 10 ans pour la réalisation de Champ Perroud ? Non !! 22 ans !! Car le projet a été lancé en 1994 par l’équipe municipale de l’époque avec les premiers achats de terrain. Un projet auquel Pierre Baffert Adjoint au Maire de l’époque, adhérait sans réserve. Ensuite, commercialiser des terrains auprès d’investisseurs privés qui ne savent pas si le Maire va pouvoir leur attribuer un permis de construire, ce n’est pas facile !!
  • 4 ans pour Riv’2Guiers nous dit le Maire ? mais qu’a-t-il fait en 4 ans ? Démoli le petit garage Baude de 200m2 pour 12.000 euros ? Pour reprendre son expression au sujet de Rivier’Alp, les premiers achats sous la halle ne sont pas pour demain !!! Surtout que l’on construit une halle pour le marché qu’il a choisi de supprimer !! Quant aux projets d’aménagement de la place centrale, la rénovation du gymnase, de la piscine et du parc des sports, la création du Skate Park et du City stade…. Rien à l’horizon !!

Comparons toujours :

  • 3 ans seulement pour accueillir la Distillerie Chartreuse malgré les obstacles mis en place par la commune d’Entre Deux Guiers. Un projet de 2 millions d’euros d’argent public et 10 millions d’euros d’argent privé lancé en décembre 2014 et une distillation qui a démarré en novembre 2017. Un projet qui a vu le jour parce que cette usine a été raccordé à la station d’épuration de Saint Laurent du Pont.

Place du 11 novembreEnfin, posons-nous les questions :

  • Quand les travaux de la place du 11 novembre seront-ils enfin finis ? (voir photo jointe)
  • Quand le préau à 160.000 euros sera-t-il fini et les barrières de chantier enlevées ? (voir photo jointe)

Alors nous comprenons bien les raisons de cette tentative de manipulation, mais les vraies raisons qui expliquent la non démolition du garage Samson ne sont pas d’ordre administratif, procédural ou réglementaire. Il suffit de déposer un permis de démolir (3 pages seulement), d’obtenir des subventions et de lancer un appel d’offres.

  • Le permis de démolir n’a été déposé qu’au mois de mai alors que la démolition était annoncée depuis plus de 6 mois. Il n’a été attribué que le 2 août mais surtout il n’a été affiché sur le site qu’entre le 14 et le 21 septembre (dates des deux constats). Le délai de recours court donc jusqu’au 15 décembre.
  • Les subventions ont été attribuées mais avec 28.800 euros de moins qu’annoncé.Préau
  • Les appels d’offres ne sont toujours pas lancés début octobre.

Nous affirmons que les raisons de ces dysfonctionnements sont liées à l’incompétence du maire qui ne sait pas travailler en équipe, ne sait pas s’entourer de gens compétents et ne sait pas prendre des décisions. Bref, la manipulation pour masquer l’incompétence.